Résilier son assurance santé

Si les possibilités pour résilier son assurance santé sont sensiblement les mêmes que pour l’auto et l’habitation, celles-ci comportent quelques subtilités. L’article concerne la résiliation d’un contrat santé individuel. A noter que selon le statut juridique de l’enseigne qui vous a vendu le contrat, les références légales à prendre en compte vont être différentes. En effet, les contrats santé ou mutuelle peuvent dépendre du code des assurances ou du code de la mutualité.

Résiliation Contractuelle, Loi Châtel

Vous pouvez rompre la relation contractuelle (votre contrat) avec votre assureur sans justificatif (sans motif) à la date anniversaire ( appelée également date d’échéance) de votre contrat par deux processus différents.

Vous souhaitez changer d’assureur, la solution la plus simple et toujours opérationnelle est la résiliation contractuelle. Définie par l’article L113-12 du CDA , vous envoyez une lettre recommandée au moins deux mois avant la date d’échéance. Le contrat ne se renouvelle pas, vous pouvez alors prendre votre temps pour mettre en place le nouveau contrat (étude comparative pour bien choisir).

Vous venez de recevoir votre facture de renouvellement car vous avez oublié le préavis de deux mois. L’article L113-15-1 du cda ou l’article L221-10-1 du code de la mutualité qui reprend la Loi Châtel n°2005-67 du 28.01.2005 vous accorde 20 jours pour effectuer votre demande de résiliation à partir de la date d’expédition de votre avis d’échéance (gardez bien l’enveloppe du courrier simple car la date d’expédition et la date de la facture sont parfois éloignées de plus d’une semaine et votre délai est alors plus court faute de pouvoir prouver la date de départ des 20 jours). Inconvénient: il s’agit d’une résiliation tardive. Quand vous payez par prélèvement automatique, il est parfois trop tard pour que l’ancien assureur « déprogramme » son prélèvement et vous devez alors faire l’avance… mais bien évidemment, le prélèvement à tort vous est ensuite remboursé.

Résilier son assurance santé en cours de contrat

Les conditions générales de votre contrat mutuelle (santé ou complémentaire maladie) doivent détailler les possibilités de résiliation en cours de contrat.

Sont notamment des motifs de résiliation en cours de contrat:
– le changement de domicile ;
– le changement de situation matrimoniale ;
– le changement de régime matrimonial ;
– le changement de profession ;
– la retraite professionnelle ou cessation définitive d’activité professionnelle,

sous la condition que la « garantie des risques en relation directe avec la situation antérieure et […] ne se retrouvent pas dans la situation nouvelle ». Faire référence à l’art L113-16 du CDA ou l’art L221-17 du code de la mutualité selon la nature juridique de votre contrat.

Résilier son contrat santé pour une santé collective obligatoire

Vous devenez bénéficiaire dans le cadre de l’ ANI d’un contrat collectif santé obligatoire, vous avez la possibilité de résilier votre contrat individuel en transmettant à votre assureur le justificatif fourni par votre employeur accompagné de votre carte mutuelle. Sur la forme, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception comportant une preuve de votre affiliation à un contrat collectif obligatoire

Note: pensez à avertir votre pharmacien et vos prestataires médicaux de votre changement de mutuelle pour éviter un dysfonctionnement de la télétransmission.

Attention: La loi Hamon , dite résiliation infra annuelle ne permet pas de résilier son contrat santé à tout moment.

Articles connexes: Résilier son assurance auto , Résilier son assurance habitation

Vous avez apprécié la lecture de cet article, partagez-le ! Merci . Vous souhaitez le commenter ? Ci-dessous après modération ou sur la page Facebook du site

< HAUT DE PAGE >  < ACCUEIL SITE >  < SOMMAIRE >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *