A propos de…

Frédéric Lassureur A propos de… Frédéric Lassureur.

Frédéric Lassureur est bien entendu un pseudonyme. Présent sur la « toile » depuis 2007 comme auteur du blog « assurance » du site CultureCo suite à l’aimable invitation du webmaster de l’époque, Jean Philippe , Frédéric Lassureur commence une présence régulière en 2009 sur le site Ooréka – ComprendreChoisir sur les pages « assurances » en répondant aux internautes sur leurs questions sur l’assurance (plus de 1500 réponses). Passage également sur le site des Question Réponse Yahoo pour un peu plus de 300 réponses et sur le site de Easydroit.fr . Ancien formateur en BTS assurance et professionnel de l’assurance, diplômé de l’Enass, Frédéric Lassureur souhaite pouvoir transmettre une « autre » image de l’assureur et de l’assurance.

Pour contacter Frédéric Lassureur: mail:  frederic (point) lassureur (arobase) gmail (point) com ou sur Twitter @FLassureur

Pour aider le site Frédéric Lassureur,  si celui-ci vous a été utile, vous pouvez  Faire un don(lien vers l’article qui explique le processus sécurisé – via Paypal ), il n’y a pas de montant minimum, c’est à votre libre appréciation du service rendu et pour prendre conscience que le « tout gratuit » sur la toile a ses limites.

< ACCUEIL >

4 réflexions au sujet de « A propos de… »

  1. Poulain JC

    Bonjour,
    Vous avez pris la peine de me répondre sur le site Easydroit concernant un problème d’un accident lors d’une visite d’un musée parisien. vous me demandiez des informations complémentaires.
    Cet accident a été causé par une marche séparant le public des tableaux. Mon pied s’est coincé sous cette marche et a entraîné ma chute. Cette marche n’avait pas de contremarche en infraction par rapport à l’arrêté du 1/08/2006. A la suite d’une intervention auprès de la CADA pour obtenir des documents que le musée me refusait, j’ai maintenant un rapport de la préfecture de police qui donne un avis défavorable à l’ouverture de l’exposition pour manquements à la sécurité dont un cheminement difficile pour les visiteurs de l’exposition. Le musée d’ailleurs a mis maintenant des contremarches et modifié l’éclairage pour mettre en évidence cette marche. L’assureur invoque évidemment l’article du code civil mais met aussi en doute les conditions de sécurité du musée. La gardienne qui est venue tout de suite n’a pas fait de rapport et ne fait plus partie du personnel. En plus, j’ai été tout de suite exfiltrée de la salle d’accident, me mettant dans l’impossibilité de recueillir un témoignage. L’accident a eu lieu il y a 3,5 ans et je n’ai pas encore porté plainte. Voyez-vous une faille juridique ??

    Merci pour votre aide et bien cordialement JCP

    Répondre
    1. Frédéric Lassureur Auteur de l’article

      Bonjour JPC,

      Si les conditions d’une faute sembleraient réunies, il faudrait encore prouver qu’à la date de l’accident, les améliorations de sécurité n’avaient pas encore été réalisées, et également que la configuration des marches soit bien à l’origine de votre chute (un témoignage de quelqu’un qui vous a vu vous prendre les pieds dans la marche). La gardienne peut être mais il faudrait avoir ses coordonnées (ne faisant plus partie du personnel, c’est presque plus simple). La notion de plainte évoque le pénal. Faire une démarche judiciaire, certes, mais avec un dossier assez vide, cela ne changerait pas grand chose… Qu’en dit votre assureur qui s’occupe du recours ?

      Cordialement

      Répondre
  2. Baudoux

    Bonjour,
    mon fils recherche un professeur pouvant lui faire réviser 2 matières pour le BTS Assurances.
    Assurances Vie et Culture générale sont les deux matières qu’il doit repasser.
    auriez-vous des coordonnées de professeurs compétents qui seraient intéressés.
    dans l’attente de votre retour. Cdlt, Florence Baudoux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *