Choisir sa complémentaire santé

Choisir sa complémentaire santé reste un vrai casse tête pour beaucoup d’assurés. Comment faire ses choix ? Sur quelles bases ? Comment réussir à comparer ?

Si vous êtes bénéficiaire d’un contrat groupe par votre employeur, vous pourriez penser être épargné de ce choix mais pas tout à fait.

Existe-il LE bon choix ? Ma réponse est clairement non au risque de décevoir le lecteur. Le choix d’une complémentaire santé résulte d’un compromis en partie basé sur un « pari » sur l’avenir. Mais aussi et avant tout en fonction de vos besoins (réels ou extrapolés)

Choisir les garanties en fonction de votre budget

Un compromis entre votre budget et les garanties choisies mais aussi en fonction du bassin de population dans lequel vous situez géographiquement, de l’offre de soin de votre territoire, de votre état de santé probable à venir et bien sûr aussi de vos « habitudes » personnelles en matières de « consommations » médicales. Tout ceci ne vous aide peut être pas beaucoup ?

Si le sujet est peu abordé, il en reste pas moins vrai statistiquement parlant que l’égalité face à vos dépenses de santé ne sera pas la même selon votre adresse, votre statut socio-professionnel, votre type de zone d’habitat (rural ou urbain).

Les médias s’en font parfois les échos. Les français ne sont pas dans le même état de santé selon lors leur lieu d’habitation. En simplifiant à l’extrême, on est en meilleure santé dans le sud que dans le nord de la France. Ainsi, vous pourriez tout à fait subir un changement de tarif de votre contrat à l’occasion d’un déménagement… Il en est de même sur l’offre de soins de votre territoire. Là ce sont les statistiques de la sécurité sociale qui le rappellent : les praticiens ne sont pas tous homogènes dans leur prescription selon les zones géographiques. Sur une même pathologie, vous pourriez donc avoir une dépense différente selon votre adresse… Enfin, sur les tarifs pratiqués tant par les praticiens que par les établissements de santé, la tendance aux dépassements d’honoraires est plus marquée en zone urbaine qu’en zone rurale. Votre choix de garantie peut donc également dépendre de ces facteurs car la dépense de santé ne sera pas la même…

Ce préambule peut être un peu long entraîne des conséquences sur vos choix.

Définir vos besoins pour faciliter votre choix

Vous avez une bonne vue et de bonnes dents ? Inutile de souscrire une garantie trop importante sur ces postes.

Vous habitez en milieu urbain et il vous est impossible de trouver un médecin qui ne pratique pas de dépassements d’honoraires ? Il sera sage de souscrire une garantie qui prévoit ce dépassement d’honoraire.

Vous ne supporteriez pas en cas d’hospitalisation de partager votre chambre ? Prévoyez dans votre contrat une garantie « chambre » particulière.

Vous êtes en bonne santé et le médecin pour vous c’est entre zéro et quatre fois par an ? Vous n’êtes pas demandeur ni consommateur de médicaments (ou adapte de médecine douce…) ? Votre vision est stable sans correction ou avec une faible correction ? Vous ne savez pas ce qu’est une prothèse dentaire ou un implant ? Optez pour une garantie de base.

Les membres de votre famille ne sont pas toujours dans le même état de santé, optez pour un contrat modulable (par exemple une possibilité de garanties différentes pour les adultes et les enfants).

Ne négligez pas non plus les garanties d’assistance associé au contrat. Les services rendus sont souvent très précieux (aide à domicile au retour d’une hospitalisation, garde de vos enfants en bas âges, de votre animal domestique pendant votre hospitalisation…)

En cas de contrat collectif, il n’est pas rare qu’il vous soit proposer une garantie de base avec des options à souscrire. Le choix des options se fera sur les mêmes critères que ci-dessus.

Le bon contrat sera donc sera qui correspondra à votre besoin. Quand la fréquence du besoin supposé sera faible (une paire de lunettes tous les trois – quatre ans par exemple), il faut évaluer votre capacité à être votre auto assureur pour ce faible besoin et ne pas l’intégrer dans le choix de votre complémentaire. De même quand le besoin est particulier (appareil auditif, lentilles, cure thermale…), il est parfois très utile d’intégrer ce besoin particulier pour éviter toute surprise ultérieure.

Si vous êtes dans le cas d’une vente en face à face, faites confiance à votre conseiller pour vous assister dans votre choix de garantie. Après seulement viendra le temps de la comparaison qui fera l’objet d’un autre article.

Pour approche plus technique du sujet de la complémentaire santé, le site de la FFA reste bien sur une référence.

Vous avez apprécié la lecture de cet article, partagez-le ! Merci . Vous souhaitez le commenter ? Ci-dessous après modération ou sur la page Facebook du site

< HAUT DE PAGE >  < ACCUEIL SITE >  < SOMMAIRE >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.